Service clientèle : [email protected]
mon panier 0 article(s) 0,00
    Votre panier est vide.
    Total:
    Estimation de livraison :

    Notre histoire





    Tout a commencé avec deux amis, Harold Graham et Henry Brown en 1946, avec peu de points communs si ce n’était d’être visionnaires et de partager une belle amitié. Avec la sérieuse pénurie de papier sévissant après la guerre, Henry et Harold ont savamment acquis une grande quantité de papier métallique excédentaire, une machine à imprimer des surfaces en huit couleurs et une nouvelle machine de gaufrage, c’est ainsi que les deux hommes ont lancé les germes de la révolution du papier peint. Le public, désespérément en quête d’un petit quelque chose qui pourrait égayer leur logement après ces dures années de guerre, jeta son dévolu si vite, que Graham & Brown pouvait à peine répondre à la demande. La société s’est rapidement développée, a prospéré jusqu’à ce que surviennent la crise de l’énergie de la guerre de Corée au début des années 1950 et la mort tragique et prématurée de Harold Graham en 39. Henry Brown déterminé à faire vivre leur rêve et à maintenir la croissance des affaires, embaucha le frère d’Harold, Herbert, en tant que Directeur. C’est ainsi que l’entreprise continua sur sa lancée.

    Du fond du cœur, l’entreprise Graham & Brown voue un solide respect à ses employés, ses clients et à l’environnement, cette éthique est en grande partie liée à l’approche personnelle de la gestion des affaires d’Henry Brown. Sans tambour ni trompette, il s’est assuré que ses employés étaient bien traités dans des moments difficiles ou lorsqu’ils étaient malades, en retour les générations d’une même famille sont devenues des membres de la famille Graham & Brown.

    Même aujourd’hui, « Il n’est pas nécessaire de porter le nom de "Graham" ou de "Brown" pour être un membre de cette famille », annonce David Brown, co-président.

    Dans les années 1960, les fils d’Henry et d’Harold se sont investis à leur tour, David Brown et Roger Graham, apportant une approche moderne de la gestion. Avec Henri toujours à la barre, ils ont élargi les installations avec l’arrivée de nouvelles usines, et le rachat de sociétés potentiellement concurrentes. Dans les années 1970, Graham & Brown produisait plusieurs millions de rouleaux de papier peint par an, hissant l’entreprise au rang des plus grands fabricants indépendants de papier peint en Angleterre et par la même devenant une force croissante en Europe. De nouvelles idées de papier peint ont été adoptées, comme les revêtements muraux en vinyle lavable.

    Grâce à l’innovation continue et à la pensée créative, Graham & Brown a lancé sa désormais célèbre marque Superfresco, qui était à l’époque, comme de nos jours, facile à poser (et à décoller). Ce produit pouvait être peint ou lavé, et fut la première gamme de l’entreprise à faire l’objet de spots publicitaires à la télévision. Son slogan publicitaire emblématique « What goes up must come down... » (ce qui monte doit redescendre) fût si mémorable qu’il a été utilisé à nouveau à la fin des années 1990.

    Pendant ce temps, Graham & Brown produisait du papier peint à une cadence effrénée, tant les rouleaux désertaient les étagères rapidement. En 1984, l’entreprise avait plus que quadruplé sa part de marché et triplé son chiffre d’affaires. Superfresco devint la marque de papier peint la plus vendue au monde, disponible dans plus de 50 pays. Avec la troisième génération de membres de la famille Graham & Brown à bord, les ambitions de l’entreprise ont pris une nouvelle tournure à la fin des années 1980, avec la poursuite d’investissements dans des machines pour leur permettre de réaliser de nouveaux produits préencollés et une toute nouvelle campagne publicitaire télévisée.

    D’autres innovations suivirent dans les années 1990. En 1992, Graham & Brown produisait le premier revêtement mural « batchless » au monde. Juste avant l’an 2000 l’entreprise présentait une autre innovation, la technologie «  à encollage sur le mur »’ lors d’une nouvelle campagne publicitaire télévisée, auprès d’une audience contemporaine. De nouvelles associations ont été forgées avec le créateur, Laurence Llewelyn-Bowen, qui fut suivi de près par Linda Barker, hemingwaydesign, Jans des Bouvrie, Marcel Wanders et plus récemment Kelly Hoppen.

    L’expansion internationale qui avait commencé avec les États-Unis s’est accrue lors de la dernière décennie, pour voir fleurir des succursales en France, en Hollande, en Russie, au Canada et en Chine. La toute dernière succursale Graham & Brown, est en Allemagne. La constante remise en question et l’innovation concrète ont permis à l’entreprise de mener le secteur, de la période de marasme économique à la croissance.

    Powered By OneLink